L’asthme est une maladie qui touche le système respiratoire. La plupart du temps, cette maladie se manifeste par une inflammation chronique des voies respiratoires. Les manifestations cliniques de cette maladie sont hétérogènes et peuvent varier dans le temps. Elles peuvent se présenter sous la forme d’une respiration sifflante, d’essoufflement, d’oppression thoracique ou encore de toux. Il existe différentes classes d’asthme en fonction des causes qui en sont à l’origine. Le type d’asthme le plus courant est l’asthme extrinsèque ou allergique. Il s’agit d’un type d’asthme typique chez les enfants et chez les adolescents.

Un soin dentaire correct pour les personnes asthmatiques

Tout d’abord, peu importe qu’une personne soit asthmatique ou non, elle devrait toujours adopter une hygiène dentaire irréprochable pour éviter tous problèmes bucco-dentaires. En effet, il existe un grand nombre de problèmes liés à la bouche et aux dents qu’il faut éviter: carie dentaire, gingivite, parodontite, etc. Si une personne asthmatique est victime de l’une de ces maladies bucco- dentaires, elle doit porter une grande attention sur son état et se rendre immédiatement chez le dentiste.

Avant de procéder à n’importe quel soin, le dentiste doit toujours garder en tête qu’il doit éviter à tout prix de déclencher une crise d’asthme. C’est pourquoi vous devrez évoquer votre étant de santé lors de votre première visite chez votre dentiste. En premier lieu, le dentiste doit prendre connaissance des antécédents médicaux du patient. De quel type d’asthme il est victime, quels sont les situations qui peuvent le déclencher, à quel point sa maladie est grave ou encore quel est son traitement habituel. De plus, il doit toujours s’assurer que le patient asthmatique ait son médicament à portée de main avant de procéder à une opération dentaire.

Etablir un environnement de confiance avec le patient

Avant de traiter le patient asthmatique, le chirurgien-dentiste doit commencer par instaurer un environnement propice au calme et à la confiance mutuelle entre lui et son patient. Cela pour éviter que ce dernier soit anxieux. L’anxiété fait partie des facteurs qui peuvent déclencher une crise d’asthme. Le professionnel doit avoir une discussion avec le patient. Cette discussion concernera notamment son état dentaire et comment il procèdera au traitement.

Il va également tenir compte de la crainte du patient pour le traitement. Le dentiste mettra aussi le patient au courant des mesures qu’il va prendre pour éviter que survienne une douleur. Si jamais un certain inconfort pourrait se faire sentir au cours de l’intervention, le patient doit être informé à l’avance du moment où cela se passera.

Les médicaments à éviter chez les patients asthmatiques

Si jamais un patient se montre très anxieux, le dentiste peut lui prescrire une petite dose de médicaments contre l’anxiété une heure avant le rendez- vous. Le traitement sera tout de suite stoppé si des signes comme la toux, l’essoufflement, la respiration sifflante apparaissent. L’approche sera différente s’il s’agit d’un enfant asthmatique.

Ensuite, il devra administrer le nébuliseur habituel. Il faut toujours tenir compte des interactions qui peuvent apparaitre entre les médicaments et la pratique dentaire. Les médicaments qui peuvent déclencher la crise doivent être évités. C’est le cas des anti- inflammatoires non-stéroïdiens ou des aspirines.